Trails du Petit et du Grand Ballon



Six ans après mon premier grand trail, le premier dépassant les 42 kms du marathon, je reviens à nouveau courir le trail du Petit Ballon, le 19 mars 2017 à Rouffach en Alsace.


Avec Philippe, un ami trailer, nous nous sommes arrivés la veille de Nancy et Julien nous a rejoint le matin. Le temps de prendre une photo souvenir et le départ est donné à 9h précise. Nous avons de la chance avec la météo, il fait meilleur que prévu, ce qui est forcément plus agréable pour courir. Après un kilomètre sur le bitume, nous arrivons dans les coteaux avec une première bosse qui passe facilement. Ensuite, succède une alternance de montées et de descentes, d’abord dans les vignes puis en forêt avec un ravitaillement au 10ème km au Schaenberg puis au 17ème km à Osenbach.
Désormais, cela monte franchement jusqu’au 23ème km puis suit une belle descente qui nous amène au pied du Petit Ballon. Les arbres se font de plus en plus rares et nous arrivons sur les chaumes. J’ai même chaud car le soleil tape dans l’ascension. Mais à partir de 1000m, nous rencontrons de la neige et sommes dans le brouillard, le parcours passant sur le versant Nord. Aussi, cette-fois ci, au sommet à 1267m d’altitude, nous ne voyons pas de panorama et dès que nous arrivons 200m plus bas, il fait de nouveau beau et plutôt chaud. C’est un peu dommage car la vue peut être superbe sur la plaine d’Alsace et même la Forêt-Noire. 


Il y a de belles descentes et le tracé passe à nouveau par Osenbach et Oelberg. Je commence à avoir mal au niveau de mon aponévrosite plantaire sous le pied gauche au 43ème km mais heureusement, je sais qu’il n’en reste plus que 10. Je peux même terminer quasi au sprint et franchir l’arrivée en un peu moins de 7h.



C’est un beau trail, idéal pour lancer la nouvelle saison avec de belles perspectives.

Presqu’un mois plus tard, après le trail du Petit Ballon, je trouve sympa d’effectuer la montée du Grand Ballon qui est le point culminant des Vosges à 1424m d’altitude et de la nouvelle région Grand Est. Le panorama est prodigieux et par temps clair, on peut même apercevoir le Jura et les Alpes.




Je propose ce trail à Julien qui est tout de suite d’accord comme nous sommes tous les deux en vacances à cette date-là. Nous partons de Stanbach à côté de Cerney, passons par le col du Herrenfluh à 835m d’altitude. Nous dépassons deux cyclistes ; c’est plus facile de monter en trottinant qu’en pédalant et croisons un écureuil. Nous montons jusqu’à 1100m pour redescendre aux ruines du château du Freundstein à 927m. Au col de Firstacker à 955m, nous effectuons la dernière ascension avec le Grand Ballon en point de mire, un grand mont arrondi et chauve. Encore 100m de dénivelés positifs et nous y sommes, le chemin est devenu un sentier avec beaucoup de pierres, vraiment montagneux.





Au sommet, le panorama est à couper le souffle et il y a de la neige fraiche à certains endroits. Je ne peux pas m’empêcher de prendre dse photos et j’appelle aussi Cécile, ce qui va complètement glacer mes doigts…surtout qu’il doit faire à peine plus de zéro degré et que le vent souffle fort. Je n’ai plus de sensations dans mes mains et nous repartons dans le sens inverse en courant pour nous réchauffer. Quelques kilomètres plus loin, au soleil, nous faisons notre pause pique-nique et Julien déguste son tant désiré munster frais au kirch ; il n’a pas pu en manger un l’an dernier lors de notre trail du Hohneck. Je me contente d’un Orangina et c’est seulement à ce moment-là que je commence à me réchauffer.


Nous retournons finalement assez vite à la voiture après un peu plus de 4h de course pour 32km.
Demain, changement de cadre, je serai avec Cécile et Jacqueline à Versailles et dans un mois seulement, j’irai courir sur le Vésuve. Le panorama va également être grandiose ! Ce qui est génial en trail running, c’est la communion avec la nature et je garde à chaque fois de belles images, de beaux souvenirs tout en pensant à mes futures explorations.



19.03.2017 à 9h : Trail du Petit ballon (Rouffach, dossard 154, 53km, 2345m D+, sommet 1267m) : 6h52' (522ème/1124, 196ème Master)
20.04.2017 à 10h37' : Trail du Grand Vallon (Cerney-Steinbach, 31,8km, 1684m D+, sommet 1424m) : 4h10'29"


video


video

Posts les plus consultés de ce blog

L'histoire du marathon

TDS, Sur les Traces des Ducs de Savoie

OCC, mes premières foulées sur l'Ultra-trail du Mont-Blanc